De belles photos n’aident pas à vendre un bien immobilier !

Pourquoi de belles photos n’aident pas à vendre un bien immobilier ?
 
J’avoue que ce titre est savamment provocateur, d’aucuns le qualifieront de « putaclic » mais il est pourtant tout à fait le reflet de ce que je pense. Pratiquement tous les photographes qui prêcheront pour leur paroisse iront de leur litanie habituelle : « une personne désireuse d’acheter un bien immobilier s’attarde avant tout sur les photos (80% est très souvent le pourcentage annoncé). Si elles sont de qualité, vous avez beaucoup plus de chances d’attirer le prospect et de susciter une visite, il est donc primordial de soigner la qualité des photos… » Ce genre d’affirmation revient à faire confiance à un arracheur de dents qui serait en train de vous assurer que cela ne vous fera pas mal du tout ! 

Autant vous le dire tout de suite, tout ceci est absolument faux ! En réalité, le photographe professionnel qui affirme une telle énormité est en train de vous confier deux choses : soit il essaie de se mettre en avant pour vendre ses photos, soit il n’a pas d’expérience dans le milieu de l’immobilier. Je prêche évidemment pour la première éventualité.
Des photos professionnelles, fussent-elles les plus belles, n’aident pas à la vente d’un bien immobilier. Cette implacable conclusion est le fruit de mon expérience avec les agents immobiliers, que ce soit pour des biens immobiliers de luxe comme pour des biens dits « communs ». Ce n’est pas la qualité des photos qui fait vendre mais bel et bien l’adéquation entre le bien immobilier que vous mettez à la vente et le prix du marché, et accessoirement le potentiel financier du futur acquéreur ! En d’autres termes, tout le travail de l’agent immobilier est d’entrer en contact avec LE BON ACHETEUR, celui qui est capable de l’acheter à certaines conditions, surtout si le bien est au prix du marché. Bien souvent, ils ont à se battre avec les exigences des propriétaires qui ne comprennent pas que le prix est trop élevé. Un agent immobilier ne proposera jamais de miser sur un bon reportage photo si le prix est trop élevé car il sait qu’il aura gaspillé son argent inutilement. Si votre bien est magnifique tout comme le sont les photos mais s’il est trop cher, vous mettrez beaucoup plus de temps à le vendre, si vous arrivez à le vendre à ce prix ! Avec ou sans de belles photos immobilières !
 
Comme je le dis souvent : “Je suis photographe et pas magicien. Vous aurez beau employer le meilleur photographe de la Terre, si le bien à photographier n’est pas terrible mais s’il trop cher par rapport à d’autres biens immobiliers concurrents, il n’attirera pas foule !” 🙂
Allez, pour être plus précis, je dirais qu’il existe des exceptions : il y a des biens dont les prix dépassent l’entendement et plus il y aura de moyens déployés pour le promouvoir, plus il prendra de la valeur et sera convoité mais à la seule condition qu’il soit VERITABLEMENT exceptionnel, soit par sa lignée d’appartenance, soit par son emplacement, soit par les deux éléments réunis ! Pour tout le reste, l’aspect financier reste le même avec des cibles plus haut de gamme, tout simplement. A budget égal, on choisira le moins cher et le plus attractif.
 
 
Mais alors, à quoi peuvent bien servir des photos de qualité ? Pourquoi m’évertuer à vouloir absolument créer de belles images si j’ai l’intime conviction qu’elles n’aident pas à vendre un bien immobilier ? 
 
 
Tout d’abord, je dirais que je suis fabriqué comme ça : je n’aime pas la laideur et je ne vois pas pourquoi, dans la mesure où je pourrais faire quelque chose de qualité, je devrais me contenter de bâcler, de ne pas viser la perfection ou l’excellence à la française. Je suis un perfectionniste maladif !  Vouloir faire du beau est donc un acte généreux et d’amour. C’est un don, vous naissez avec ou pas. Soit vous le gardez pour vous, soit vous le partagez. Vous l’aurez compris : faire du Beau (ou tenter de l’atteindre) est un état d’esprit, une vision du monde, une philosophie qui tend vers l’amour de la perfection, où la beauté reflète l’envie de sublimer et de changer une réalité crue. C’est le refus de la vulgarité dans le sens de ce qui est commun.
 
Cela me fait penser à un proverbe anglais que j’aime beaucoup : « Un gentleman est toujours élégant, même s’il est tout seul. » Retenez bien cette phrase dans le luxe, elle est importante…

Qu’attend-on d’un bon photographe immobilier ?
 
Ensuite, une marque, une enseigne, dont l’image serait liée à la qualité, est un vrai plus, et ce, depuis que le commerce existe. Un bon photographe est donc avant tout un « faiseur d’identité visuelle ». Votre style, votre sensibilité, votre univers et/ ou votre sens de l’esthétique seront recherchés car vous allez les faire correspondre à l’image que la marque voudra bien donner auprès d’une cible marketing. On fera donc appel à vous pour tout ce que vous allez apporter au développement de la marque par rapport à son image, c’est-à-dire que votre univers correspondra à l’univers de la marque qui s’associe à vous… c’est donc un intérêt commun. Soyez donc lucide quant à l’adéquation entre votre style photographique et certains projets. Mais je vous conseille d’avoir un style et un univers, cela paraît évident mais je vous assure que le luxe ne pardonne pas, sinon, il faudra bien avoir avec un plan B ! 🙂

Entendons-nous bien, la Beauté a déjà été théorisée et identifiée par les plus grands artistes des siècles passés, vous pourrez vous exprimer librement mais cela ne signifiera pas forcément que vous aurez atteint l’indubitablement beau qui plaira, il y a des règles et des idées arrêtées sur la beauté, je vous conseille de vous former et d’atteindre un niveau d’exigence technique élevé avant de vous lancer dans le luxe

Pour aller plus avant dans l’analyse d’une belle vente immobilière, je dirais que le niveau de formation de l’agent immobilier et de sa qualité propre y sont pour beaucoup. Il doit arriver à cerner le client potentiel en face de lui et lui vendre le bien idéal correspondant à ses attentes, suivant son profil psychologique, son profil-client et surtout, son budget ! Si un beau bien plait au client mais que ce dernier n’a pas les fonds nécessaires, de belles photos immobilières ne serviront strictement à rien ! C’est un travail de commercial. Les règles d’apprentissage de vente classique s’appliquent donc à ce type de produit et d’activité. Votre univers et votre sensibilité seront… comment dire… décalés face à l’implacable réalité du business !
 
 
On achète un bien immobilier pour différentes raisons. Pour le traditionnel, c’est pour y installer le plus souvent sa famille, si possible près des écoles ou de son lieu de travail. L’aspect pratique est primordial. Le budget, en général serré, est aussi un facteur important.
 
Dans le luxe, c’est l’aspect égocentrique qui prime, couplé au goût du confort extrême, ce que j’appelle « la haute-couture » du confort ! On achète un bien de luxe pour affirmer une réussite sociale, soit à soi-même soit envers les autres que l’on cherche à impressionner. Un bon photographe immobilier a donc intérêt à comprendre les motivations d’un propriétaire d’un bien immobilier de plusieurs millions d’euros. Le propriétaire cherche à s’imposer socialement, mais à rester discret pour le commun des mortels ! Ultime contradiction mais qui est bien réelle. On veut des photos exceptionnelles pour les futurs acquéreurs mais le bien ne doit pas être montré en photo à tout le monde. Discrétion oblige… La notion de discrétion dans le luxe est CAPITALE.
 
Les investisseurs, quant à eux, ne recherchent que des bonnes affaires ! Peu importe la qualité des photos, plus il y a de travaux à accomplir et donc plus le bien est en mauvais état, plus ils voient l’opportunité se dessiner de faire baisser conséquemment le prix de vente, parfois jusqu’à -30% du prix du marché ! En général, le photographe immobilier intervient APRES les travaux ! 🙂
 
Le vrai marché pour le photographe immobilier de luxe :
 
Je vous entends de là : « Mais alors, les restaurants, les hôtels, les locations saisonnières etc. ont pourtant de très belles photos pour vanter leur établissement ? » Ah ! Enfin vous avez compris le vrai marché pour un excellent photographe immobilier et d’architecture ! Vous ne ferez pas fortune dans la photographie immobilière avec des agences immobilières, même de luxe ! Entrez-vous ça dans le crâne une bonne fois pour toutes !

On crée de belles images pour des établissements pérennes et de qualité, liés au tourisme. Vous gagnerez beaucoup d’argent si vous êtes un des meilleurs, certes, mais aussi et surtout parce que vous aurez visé des établissements touristiques où l’image de marque est primordiale, ou bien auprès d’architectes renommés qui cherchent à promouvoir leurs créations. Ils cherchent des images exceptionnelles, à vous de les créer ! 🙂
Vous devrez comprendre en quoi votre univers correspond à un type d’établissement ou un style d’architecture. Personnellement, je me dirige vers les Relais & Châteaux car j’adore cette chaîne et je sais de manière formelle que mon style correspond parfaitement à un certain type d’hôtels-restaurants Relais & Châteaux, à certains 4* ou 5*, ainsi que des Palaces liés à l’Histoire et à la Culture. Il faudra que vous donniez envie de venir y passer un bon moment. Vous allez donc susciter un coup de cœur, non pas pour vendre un bien immobilier à la vente, mais pour aider à vendre du rêve où un business s’est développé autour de ce rêve. 
 
Mon ultime conseil est donc de trouver ce qui vous fait rêver vous-même pour ensuite le vendre aux autres. Plus vous serez dans votre élément et plus ce sera facile d’exprimer quelque chose de sincère et de profond.
Vous allez augmenter votre notoriété et qualifier votre image de marque. Si vous décidez de devenir photographe immobilier de luxe pour « vous en sortir », pour changer de classe sociale, pour prendre une revanche sur la vie, je ne vous ferme pas la porte, au contraire, c’est une excellente opportunité pour vous, mais sachez que vous allez apparaître pour un parvenu, comme quelqu’un qui se fiche de la qualité de son travail. Les réputations vont vite et vous devrez être réputé pour votre professionnalisme (c’est le principe N°1) mais aussi pour votre honnêteté vis-à-vis de ce que vos images valent vraiment. N’y allez pas tant que vous n’avez pas atteint le niveau exigé. Travaillez et travaillez encore ! Investissez financièrement tout comme sur le temps passé. Devenez excellent, visez l’impossible. Si je l’ai fait, vous pouvez le faire aussi… A condition que vous ne trahissiez pas la confiance que l’on a mise en vous. Vous devez rester vierge quant à cette notion de confiance.
 Au fond, la confiance et l’honnêteté c’est comme la virginité : cela ne sert qu’une fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *