Archives de catégorie : Formation immobilier

Les visites virtuelles Matterport : c’est maintenant, foncez !

e/Je vous crée enfin un article sur la technologie révolutionnaire MATTERPORT ! J’ai été cachotier durant quelques semaines car je voulais être certain de diffuser des informations 100% fiables. Mais le voici tant attendu et les surprises sont de taille !

Alors technologie enfumage ou réel Eldorado ? Décryptage et explication.

 

Sans le dire à personne, je me suis donc rendu au siège de Matterport à Londres très récemment où j’ai pu rencontrer des professionnels de Matterport. J’ai fait un aller-retour dans la journée et j’ai eu droit à une démo live lors de laquelle j’ai pu poser toutes mes questions et j’avoue avoir été convaincu d’abord par la portée technologique considérable de ce système de visites virtuelles 360°, sa simplicité, son efficacité, sa qualité et d’autre part, par les preuves d’un business qui cartonne ! En effet, le CA de Matterport quadruple chaque année ! Preuve indiscutable qu’il y a un marché venu maintenant à maturité, celui de la visite virtuelle mais dont la technologie avait peine à s’imposer car la réalisation était fastidieuse et onéreuse à facturer étant donné la somme de travail très conséquente pour parvenir à un résultat haut-de-gamme sans parler du matériel spécifique bien plus onéreux encore. C’est la raison pour laquelle bon nombre de visites virtuelles autres que celles de Matterport ne sont pas de bonne qualité. La grande majorité de ceux qui s’y sont frottés n’avaient pas les compétences requises en photo et ne disposaient pas du matériel adéquat pour fournir une qualité irréprochable.

Les constructeurs ont donc compris que ce n’était pas qu’une simple question de marché qui répondait pourtant très bien mais aussi et surtout de savoir-faire déficient et d’investissement dans du matériel performant et cher. Créer une visite 360 offrait plus d’inconvénients en terme d’image de marque que d’avantages ! Montrer tous les défauts sans magnifier se révélait contre productif quand ce n’était pas catastrophique, il faut bien l’avouer.

Il a donc fallu offrir aux acteurs du marché un système ultra-performant, simple et pratique, qui donnerait un résultat photo de facture professionnelle, en appuyant simplement sur un bouton.
C’est précisément ce que Matterport a conçu.

Et pourquoi ne pas permettre en plus une scanérisation instantanée du lieu, d’abord pour fluidifier les transitions car entre chaque vue consécutive c’est la 3d qui prend le relais, mais aussi pour permettre d’obtenir des services de calculs très précis des surfaces avec la création de plans au centimètre près ? Matterport était né de l’expérience de très grands professionnels de l’immobilier aux Etats-Unis.

Mais alors, est-ce la fin du photographe spécialiste en visite virtuelle ?

Cela nous amène tout naturellement à analyser une donnée fondamentale du problème : si n’importe qui peut créer une super visite virtuelle 360° en appuyant sur un simple bouton, la légitimité d’être photographe professionnel avec une expertise se justifie-t-elle encore ?

Cela signifie que même un agent immobilier ou toute autre personne, sans qualification particulière dans le domaine de la photo, peut créer un business autour de la visite 360. Un agent immobilier sans qualification peut donc le faire théoriquement lui-même, sans passer par les services d’un photographe ou d’une entreprise spécialisée, à condition qu’il crée une entreprise comme une micro-entreprise par exemple. A ceci je répondrai sans ambage : oui !

Ou plus exactement oui et non, oui car il est évident qu’à partir du moment où vous confiez la totalité de la post-production à Matterport sans faire intervenir de quelque manière que ce soit vos compétences puisque la machine fait tout pour vous en exactement 35 secondes chrono pour un panorama 360° complet, votre expertise en photo est superflue. Et non car être photographe est un vrai plus dans la mesure où vous allez pouvoir inclure dans votre offre ce nouveau service à 2€ le m2 pour des biens banals et jusqu’à 8€/m2 pour des villas de luxe ! Qui dit mieux pour une visite 360 avec autant de points de vue que l’on veut et de cette qualité, surtout depuis la sortie de la toute dernière version de la machine ? Pour les très grosses villas de luxe, je vous laisse imaginer le CA espéré. Les retombées financières peuvent être énormissimes en appuyant sur un simple bouton !

Une image vaut mille mots : admirez le travail !

Mais en réalité, l’agent immobilier peut-il remplacer le photographe virtualiste ?

Pour dissiper vos craintes légitimes, ce qu’il faut prendre réellement en considération pour notre analyse, c’est l’expérience et le fonctionnement du terrain. D’abord pour l’agent immobilier qui n’a pas, et n’aura certainement jamais le temps, de passer 2 heures pour “shooter”. Pour être honnête, ce temps sera réduit en cas de petits biens mais sortir tout un attirail pour un 2p de 50m2 ne se justifie pas du tout. A partir de 90m2 et suivant l’état du bien, le procédé Matterport commence à devenir intéressant, surtout si le bien est haut-de-gamme. C’est un plus non négligeable sur l’impact dans le business immobilier cela ne fait aucun doute.

Il faut comprendre également que le problème de taille en France est la nature des mandats non exclusifs c’est à dire que le propriétaire ne confie pas son bien à la vente de manière exclusive à un seul agent ou agence. La conséquence des mandants non exclusifs est que l’agence ne peut investir dans un reportage de qualité si d’autres agences sont en concurrence directe. C’est une donnée fondamentale à comprendre. C’est la raison pour laquelle les photos des agents immobiliers sont si médiocres chez nous. Aux USA, le mandat passé avec une agence est la plupart du temps en exclusivité, contrairement à chez nous et ça change tout. Aux Etats-Unis, les agences investissent massivement pour leur promo durant toute la durée du mandat : chaîne Youtube et stratégie réseaux sociaux, reportage de qualité, visites 360°, drone et tout le toutim ! Ca laisse rêveur quand on compare les deux mentalités ! En matière de photo immobilière en France, nous sommes encore à l’ère paléolithique ! 😝

Donc, chez nous, les agents immobiliers n’iront pas dans ces process, à part quelques exceptions près pour les plus créatifs d’entre eux qui se passionnent de plus en plus pour la photographie immobilière. Certains sont même équipés de bons reflex avec d’excellents objectifs mais leur proportion est rare. Je parle suffisamment à des agents immobiliers toute la journée pour vous dire que ce sont avant tout des commerciaux pour l’extrême majorité d’entre eux. Ils ont été formés pour cela, tout leur logiciel prend en compte l’aspect commercial des choses. Leur but n’est pas de s’embêter avec un système de prise de vue à télécharger sur le serveur de Matterport, fût-il aussi rapide puisque les visites virtuelles Matterport sont livrables en 24/48h mais après avoir patienté 4h pour le téléchargement sur leur serveur ! Même après l’investissement de l’appareil, qui reste très abordable nous le verrons plus bas, le job d’un agent est de vendre, de négocier, de faire du chiffre pour vivre, pas de passer du temps avec la mise en valeur d’un bien immobilier. C’est factuel.

Exemple de villa de luxe en Californie via Engel & Völkers

Et les grosses sociétés low cost de photographie immobilière ?

Ensuite, il faut considérer le business des sociétés low-cost de photographie immobilière qui font de l’abattage et les photographes immobiliers sont sommés de réduire un maximum leur temps de shooting à quelques minutes histoire de rentabiliser le service quand on propose des prix aussi imbattables. C’est la loi du marché et c’est très compréhensible. C’est un vrai succès également. Leur business model ne leur permet tout simplement pas de passer trop de temps en shooting, même s’ils proposent également dans leur catalogue de services, des films, des visites 360° et des photos culinaires. Sans avoir accès à ces chiffres confidentiels, je présume que l’activité principale de ces sociétés se concentre sur des reportages photo.

Ce qu’il faut comprendre également c’est la délocalisation de la post-production basée toujours à l’étranger, notamment à Madagascar pour des sociétés de retouche photo. Le salaire moyen dans ces pays est de 50€/mois ! Inutile de vous faire un dessin sur la qualité du résultat ! J’ai testé la retouche photo avec une société de retouche photo sur internet à 2€/photo et j’étais mort de rire ! 🤣 Je vous prépare un article à ce sujet où je vous montrerai mon résultat en quelques secondes et le leur, avec les mêmes photos de base : les miennes ! Et c’est normal. La qualité prend du temps, à se former d’abord puis pour trouver de bons retoucheurs expérimentés. Le talent est rare et précieux. Dans ces pays on ne peut prétendre à notre niveau d’expertise, c’est évident.

Je ne mets pas ma main au feu pour vous affirmer que ces grosses sociétés de photo immobilière low cost ne viendront jamais à Matterport car avec la mondialisation et les partenariats possibles, il n’est pas exclu qu’elles se mettent à inclure un tel service mais je doute que le photographe qui passe autant de temps à télécharger sur le serveur les panoramas pour quelques euros gagnés, sans parler de la formation, accepte une telle exploitation. Il ne faut pas oublier que la photo immobilière low cost n’a été possible que parce que des Malgaches travaillent pour presque rien à l’autre bout de la Terre sinon cela aurait été impossible d’obtenir de tels tarifs à 80€/reportage photo L’avenir nous le dira…

Et la toute dernière version de l’interface pour le Planetarium d’Hambourg :
absolument exceptionnelle !

Alors, Eldorado, service super qualitatif ou surenchère technologique inutile ?

En tant que professionnel de l’imagerie immobilière très haut-de-gamme, spécialisé particulièrement dans la visite virtuelle 360 depuis des années, je vous affirme que les possibilités de croissance sont exponentielles et la qualité est au rendez-vous avec Matterport. Enfin ! J’ai été littéralement bluffé par les résultats, surtout quand la prise de vue a été coordonnée par des photographes qui eux connaissent instinctivement les bonnes heures de shooting. Même si la machine fait tout pour vous, il y a des lois avec les capteurs et il faut les connaître.

Lors de mon voyage en Angleterre, je les ai criblés de questions, notamment sur les tailles de capteurs, la technologie HDR directement incluse dans l’appareil et totalement automatisée, la scannérisation 3D, la focale utilisée (auparavant ils utilisaient le 17mm et dans la toute dernière version la Pro 2 lite 3D au prix exact à l’heure où j’écris ces lignes de 2 495 €, ils utilisent le 24mm). Je vous conseille de prendre pour débuter l’abonnement BASIC à 44 €/mois, ça suffira largement.

Question machine, je vous conseille de ne choisir que la Pro 2 lite 3D, la Pro 3D est moins chère mais c’est une machine de 1ère génération beaucoup moins performante en terme de qualité d’image, c’est une autre technologie. Quant à la version la plus chère à 3 695 € vous n’en aurez pas vraiment l’utilité car c’est au niveau de l’autonomie que cela se joue et de l’abonnement si vous avez une activité intensive.

Si vous désirez voir tous les tarifs, rendez-vous ici :

Les autres arguments ?

Et ils sont de taille ! La bonne nouvelle c’est que vous allez pouvoir sortir de véritables photos depuis vos 360° ! Vous avez bien lu : pas besoin de revenir pour shooter ! Vous pourrez même extraire tous les panoramas 360 en vue d’une exploitation ultérieure avec un autre logiciel tel que PanotourPro de Kolor. Qu’est-ce que ça veut dire ? Cela signifie en fait que vous pourrez retoucher tous vos panoramas photographiés avec l’appareil pour les magnifier sur Photoshop, après les avoir capturés ! Mettre plus de vibrance, accentuer les contrastes, retoucher des fils etc. Vous rendez-vous compte ? Plus de post-production pour assembler les panoramas ! Absolument génial !

Bon les puristes comme moi retiendront qu’on ne peut enlever le trépied avec Matterport, signe d’un grand professionnel du 360, mais force est de constater que cette époque de petits artisans courageux qui se distinguaient par cette prouesse chronophage n’existe tout simplement plus !

A ceci, j’apporte une nuance et elle aussi est de taille : vous ne pourrez JAMAIS personnaliser l’interface de Matterport car c’est une interface propriétaire à part l’incrustation d’un logo et l’adresse de votre société. Je sais, je vois déjà votre grande déception ! Moi qui avais du reste pu détourner le code et les fonctionnalités de PanotourPro pour créer des interfaces originales et 100% personnalisées graphiquement, ce sera impossible 😥

Allez, je vous donne une astuce de growth hacking légal de Matterport : récupérez tous vos 360° (vous n’aurez donc plus à passer un temps fou à la post-prod puisqu’ils sont déjà créés et en HDR nickel !) et entrez-les dans une interface super personnalisée sur PanotourPro ! Vous n’aurez pas la fonction de fluidité de Matterport puisqu’entre les vues c’est la 3D qui prend le relais, de même que vous ne pourrez pas jouer avec la 3d en scannérisation, mais au moins vous pourrez personnaliser le design 😉 Génial, n’est-ce pas ? 🙂

Comme tout marché en pleine croissance, ce sont surtout les plus dynamiques et les plus réactifs qui seront les mieux servis. Donc, je vous donne mon conseil de pro : foncez ! Foncez sans vous poser de questions, je les ai toutes posées pour vous à Londres et je peux vous dire que c’est maintenant qu’il faut se lancer ! Dans 2 ans il sera déjà trop tard.

Et si je vous livrais une idée géniale émanant de mon brillant esprit ? 😎😙

En Angleterre, j’ai immédiatement compris que la formation à Matterport allait être un problème, de même que le coût d’acquisition de la machine et des accessoires (en option) Quand il y a des bugs, si vous n’êtes pas formé, il est pratiquement impossible de s’en sortir !

Alors comme je ne fais pas les choses à moitié, j’ai demandé la possibilité à Matterport de devenir partenaire ! Je leur ai montré mon expertise de la visite virtuelle 360 et j’ai pu négocier des tarifs préférentiels si vous achetez l’appareil en passant par Thierry Russo-Delattre via l’affiliation ! Jusqu’à 200€ sur l’appareil ! Elle est pas belle la vie ? Et ce n’est pas tout non seulement vous allez économiser 200€ sur le matos mais en plus vous serez formé dans une formation éligible au remboursement par vos fonds de formation professionnelle !

En effet, en tant que formateur professionnel au Datadock, je leur ai demandé de me faire une réduction conséquente et moi je formerai des gens à leur système. Le deal est simple et pour vous permettre de réussir maintenant, vous allez pouvoir économiser jusqu’à 200€ de matériel Matterport, (c’est toujours ça de pris) dans le cadre d’une formation professionnalisante éligible au remboursement par vos fonds de formation dispensée par moi-même, via Proteiform mon organisme de Formation ! En effet, vous économiserez des semaines d’apprentissage de l’appareil et tout le process d’assemblage des photos avec la possibilité de vous faire rembourser tout ou partie de la formation par votre OPCA.

Ma Formation Matterport c’est : 1 jour de formation en immersion totale dans une location Airbnb + 1 jour en studio + 6 heures de coaching personnalisé en partage d’écran + 1 suivi personnalisé pendant 1 mois par mail et téléphone ! 😉

Toujours pas convaincu de la qualité de réalisation ? Regardez-donc cette visite virtuelle Matterport avec la toute dernière camera Pro 2 lite 3D.
J’adore ! 😉

Et quelques galeries dans différents domaines, appréciez les possibilités sans limite de la technologie et surtout de l’impact produit pour mettre en valeur un bien :

https://matterport.com/gallery/

C’est un petit conseil pro : foncez ! Les opportunités se prennent quand elles se présentent. J’ai tout analysé. C’est un Eldorado et vous aurez besoin de formation professionnelle de qualité, dispensée par des pros ayant obtenu des résultats significatifs en terme de notoriété et de qualité.

Si vous êtes intéressé par ce bon plan, contactez-moi et “je passerai les plats !” 🙂
thierryrussodelattre@yahoo.fr ou par téléphone : 06 25 89 11 04

Tuto Raya Pro 2.0 : Équilibrage luminosité sans rendu HDR pour les photos d’intérieur

Bonjour à tous ! C’est avec une immense joie que je vous présente mon tout premier tutoriel enregistré en août dernier sur mes secrets de pro pour obtenir une exposition parfaite des fenêtres sans utiliser de flash en passant par le logiciel de Jimmy McIntyre, Raya Pro 2.0. C’est un tutoriel qui traite de l’équilibrage de la luminosité sans utiliser le HDR. Raya Pro convient tout à fait pour ce type de retouche naturelle en photographie immobilière de luxe et je vous explique comment faire simplement.

Cette vidéo est exceptionnelle car je lève enfin le voile sur mon identité personnelle puisque je cultivais le mystère jusqu’à présent et puis, sous la pression de mes élèves me le suggérant de plus en plus pour me faire connaître, et surtout avant tout pour aider les autres, j’ai décidé de me lancer !

Bien souvent dans mes formations photo on me demande comment rendre un résultat très naturel avec le HDR. Bien sûr, on peut utiliser cette technique mais si vous voulez vous démarquer en tant que photographe immobilier à succès, je vous conseille d’explorer d’autres techniques et Raya Pro est l’outil idéal pour retoucher vos photos d’intérieur. Le plugin s’intègre parfaitement à Photoshop et il est très facile d’accès. J’avoue qu’il me permet d’accentuer la Thierry Russo-Delattre’s touch ! En immobilier de luxe, les photos d’intérieur sont capitales et leur réussite dépend de plusieurs facteurs dont la démarche elle-même. Si vous partez du principe que le HDR c’est pour les débutants, alors vous avez des chances d’accéder à un niveau supérieur ! On peut même parfois combiner le HDR et le rendu Raya Pro ainsi que celui d’une simple photo.

Je vous avais déjà montré comment créer de belles photos en immobilier de luxe, cet article vient corroborer les premières techniques.

Soyez indulgent car je n’aime pas vraiment me mettre en avant, il y a forcément des imperfections mais si l’on hésite toujours on finit par ne plus rien faire. Par exemple, dans la vidéo, j’ai répété très souvent “finalement” et “concrètement” sans que je ne m’en sois aperçu ! Peut-être que le message inconscient que je voulais communiquer était d’arriver un résultat probant à partir de méthodes concrètes ! 🙂 Promis, la prochaine fois je ferai attention.

Toujours est-il que si cela peut aider des photographes ou des agents immobiliers qui peinent avec la retouche photo,  je veux bien le faire !

Sur le fond, voici les liens (non affiliés je le précise) des logiciels que j’utilise pour les besoins de ce tutoriel :

Enregistrement août 2017

De belles photos n’aident pas à vendre un bien immobilier !

Pourquoi de belles photos n’aident pas à vendre un bien immobilier ?
 
J’avoue que ce titre est savamment provocateur, d’aucuns le qualifieront de « putaclic » mais il est pourtant tout à fait le reflet de ce que je pense. Pratiquement tous les photographes qui prêcheront pour leur paroisse iront de leur litanie habituelle : « une personne désireuse d’acheter un bien immobilier s’attarde avant tout sur les photos (80% est très souvent le pourcentage annoncé). Si elles sont de qualité, vous avez beaucoup plus de chances d’attirer le prospect et de susciter une visite, il est donc primordial de soigner la qualité des photos… » Ce genre d’affirmation revient à faire confiance à un arracheur de dents qui serait en train de vous assurer que cela ne vous fera pas mal du tout ! 

Autant vous le dire tout de suite, tout ceci est absolument faux ! En réalité, le photographe professionnel qui affirme une telle énormité est en train de vous confier deux choses : soit il essaie de se mettre en avant pour vendre ses photos, soit il n’a pas d’expérience dans le milieu de l’immobilier. Je prêche évidemment pour la première éventualité.
Des photos professionnelles, fussent-elles les plus belles, n’aident pas à la vente d’un bien immobilier. Cette implacable conclusion est le fruit de mon expérience avec les agents immobiliers, que ce soit pour des biens immobiliers de luxe comme pour des biens dits « communs ». Ce n’est pas la qualité des photos qui fait vendre mais bel et bien l’adéquation entre le bien immobilier que vous mettez à la vente et le prix du marché, et accessoirement le potentiel financier du futur acquéreur ! En d’autres termes, tout le travail de l’agent immobilier est d’entrer en contact avec LE BON ACHETEUR, celui qui est capable de l’acheter à certaines conditions, surtout si le bien est au prix du marché. Bien souvent, ils ont à se battre avec les exigences des propriétaires qui ne comprennent pas que le prix est trop élevé. Un agent immobilier ne proposera jamais de miser sur un bon reportage photo si le prix est trop élevé car il sait qu’il aura gaspillé son argent inutilement. Si votre bien est magnifique tout comme le sont les photos mais s’il est trop cher, vous mettrez beaucoup plus de temps à le vendre, si vous arrivez à le vendre à ce prix ! Avec ou sans de belles photos immobilières !
 
Comme je le dis souvent : “Je suis photographe et pas magicien. Vous aurez beau employer le meilleur photographe de la Terre, si le bien à photographier n’est pas terrible mais s’il trop cher par rapport à d’autres biens immobiliers concurrents, il n’attirera pas foule !” 🙂
Allez, pour être plus précis, je dirais qu’il existe des exceptions : il y a des biens dont les prix dépassent l’entendement et plus il y aura de moyens déployés pour le promouvoir, plus il prendra de la valeur et sera convoité mais à la seule condition qu’il soit VERITABLEMENT exceptionnel, soit par sa lignée d’appartenance, soit par son emplacement, soit par les deux éléments réunis ! Pour tout le reste, l’aspect financier reste le même avec des cibles plus haut de gamme, tout simplement. A budget égal, on choisira le moins cher et le plus attractif.
 
 
Mais alors, à quoi peuvent bien servir des photos de qualité ? Pourquoi m’évertuer à vouloir absolument créer de belles images si j’ai l’intime conviction qu’elles n’aident pas à vendre un bien immobilier ? 
 
 
Tout d’abord, je dirais que je suis fabriqué comme ça : je n’aime pas la laideur et je ne vois pas pourquoi, dans la mesure où je pourrais faire quelque chose de qualité, je devrais me contenter de bâcler, de ne pas viser la perfection ou l’excellence à la française. Je suis un perfectionniste maladif !  Vouloir faire du beau est donc un acte généreux et d’amour. C’est un don, vous naissez avec ou pas. Soit vous le gardez pour vous, soit vous le partagez. Vous l’aurez compris : faire du Beau (ou tenter de l’atteindre) est un état d’esprit, une vision du monde, une philosophie qui tend vers l’amour de la perfection, où la beauté reflète l’envie de sublimer et de changer une réalité crue. C’est le refus de la vulgarité dans le sens de ce qui est commun.
 
Cela me fait penser à un proverbe anglais que j’aime beaucoup : « Un gentleman est toujours élégant, même s’il est tout seul. » Retenez bien cette phrase dans le luxe, elle est importante…

Qu’attend-on d’un bon photographe immobilier ?
 
Ensuite, une marque, une enseigne, dont l’image serait liée à la qualité, est un vrai plus, et ce, depuis que le commerce existe. Un bon photographe est donc avant tout un « faiseur d’identité visuelle ». Votre style, votre sensibilité, votre univers et/ ou votre sens de l’esthétique seront recherchés car vous allez les faire correspondre à l’image que la marque voudra bien donner auprès d’une cible marketing. On fera donc appel à vous pour tout ce que vous allez apporter au développement de la marque par rapport à son image, c’est-à-dire que votre univers correspondra à l’univers de la marque qui s’associe à vous… c’est donc un intérêt commun. Soyez donc lucide quant à l’adéquation entre votre style photographique et certains projets. Mais je vous conseille d’avoir un style et un univers, cela paraît évident mais je vous assure que le luxe ne pardonne pas, sinon, il faudra bien avoir avec un plan B ! 🙂

Entendons-nous bien, la Beauté a déjà été théorisée et identifiée par les plus grands artistes des siècles passés, vous pourrez vous exprimer librement mais cela ne signifiera pas forcément que vous aurez atteint l’indubitablement beau qui plaira, il y a des règles et des idées arrêtées sur la beauté, je vous conseille de vous former et d’atteindre un niveau d’exigence technique élevé avant de vous lancer dans le luxe

Pour aller plus avant dans l’analyse d’une belle vente immobilière, je dirais que le niveau de formation de l’agent immobilier et de sa qualité propre y sont pour beaucoup. Il doit arriver à cerner le client potentiel en face de lui et lui vendre le bien idéal correspondant à ses attentes, suivant son profil psychologique, son profil-client et surtout, son budget ! Si un beau bien plait au client mais que ce dernier n’a pas les fonds nécessaires, de belles photos immobilières ne serviront strictement à rien ! C’est un travail de commercial. Les règles d’apprentissage de vente classique s’appliquent donc à ce type de produit et d’activité. Votre univers et votre sensibilité seront… comment dire… décalés face à l’implacable réalité du business !
 
 
On achète un bien immobilier pour différentes raisons. Pour le traditionnel, c’est pour y installer le plus souvent sa famille, si possible près des écoles ou de son lieu de travail. L’aspect pratique est primordial. Le budget, en général serré, est aussi un facteur important.
 
Dans le luxe, c’est l’aspect égocentrique qui prime, couplé au goût du confort extrême, ce que j’appelle « la haute-couture » du confort ! On achète un bien de luxe pour affirmer une réussite sociale, soit à soi-même soit envers les autres que l’on cherche à impressionner. Un bon photographe immobilier a donc intérêt à comprendre les motivations d’un propriétaire d’un bien immobilier de plusieurs millions d’euros. Le propriétaire cherche à s’imposer socialement, mais à rester discret pour le commun des mortels ! Ultime contradiction mais qui est bien réelle. On veut des photos exceptionnelles pour les futurs acquéreurs mais le bien ne doit pas être montré en photo à tout le monde. Discrétion oblige… La notion de discrétion dans le luxe est CAPITALE.
 
Les investisseurs, quant à eux, ne recherchent que des bonnes affaires ! Peu importe la qualité des photos, plus il y a de travaux à accomplir et donc plus le bien est en mauvais état, plus ils voient l’opportunité se dessiner de faire baisser conséquemment le prix de vente, parfois jusqu’à -30% du prix du marché ! En général, le photographe immobilier intervient APRES les travaux ! 🙂
 
Le vrai marché pour le photographe immobilier de luxe :
 
Je vous entends de là : « Mais alors, les restaurants, les hôtels, les locations saisonnières etc. ont pourtant de très belles photos pour vanter leur établissement ? » Ah ! Enfin vous avez compris le vrai marché pour un excellent photographe immobilier et d’architecture ! Vous ne ferez pas fortune dans la photographie immobilière avec des agences immobilières, même de luxe ! Entrez-vous ça dans le crâne une bonne fois pour toutes !

On crée de belles images pour des établissements pérennes et de qualité, liés au tourisme. Vous gagnerez beaucoup d’argent si vous êtes un des meilleurs, certes, mais aussi et surtout parce que vous aurez visé des établissements touristiques où l’image de marque est primordiale, ou bien auprès d’architectes renommés qui cherchent à promouvoir leurs créations. Ils cherchent des images exceptionnelles, à vous de les créer ! 🙂
Vous devrez comprendre en quoi votre univers correspond à un type d’établissement ou un style d’architecture. Personnellement, je me dirige vers les Relais & Châteaux car j’adore cette chaîne et je sais de manière formelle que mon style correspond parfaitement à un certain type d’hôtels-restaurants Relais & Châteaux, à certains 4* ou 5*, ainsi que des Palaces liés à l’Histoire et à la Culture. Il faudra que vous donniez envie de venir y passer un bon moment. Vous allez donc susciter un coup de cœur, non pas pour vendre un bien immobilier à la vente, mais pour aider à vendre du rêve où un business s’est développé autour de ce rêve. 
 
Mon ultime conseil est donc de trouver ce qui vous fait rêver vous-même pour ensuite le vendre aux autres. Plus vous serez dans votre élément et plus ce sera facile d’exprimer quelque chose de sincère et de profond.
Vous allez augmenter votre notoriété et qualifier votre image de marque. Si vous décidez de devenir photographe immobilier de luxe pour « vous en sortir », pour changer de classe sociale, pour prendre une revanche sur la vie, je ne vous ferme pas la porte, au contraire, c’est une excellente opportunité pour vous, mais sachez que vous allez apparaître pour un parvenu, comme quelqu’un qui se fiche de la qualité de son travail. Les réputations vont vite et vous devrez être réputé pour votre professionnalisme (c’est le principe N°1) mais aussi pour votre honnêteté vis-à-vis de ce que vos images valent vraiment. N’y allez pas tant que vous n’avez pas atteint le niveau exigé. Travaillez et travaillez encore ! Investissez financièrement tout comme sur le temps passé. Devenez excellent, visez l’impossible. Si je l’ai fait, vous pouvez le faire aussi… A condition que vous ne trahissiez pas la confiance que l’on a mise en vous. Vous devez rester vierge quant à cette notion de confiance.
 Au fond, la confiance et l’honnêteté c’est comme la virginité : cela ne sert qu’une fois…

Je vais acheter 2 appartements avec 0 € grâce à la formation d’Olivier Seban, l’expert immobilier !

Dans un blog sur la photo immobilière, on parle photo mais on peut parler également tout simplement immobilier et plus particulièrement marché et investissement immobiliers.

Alors, après ce titre outrageusement racoleur, je vous l’accorde, se cache en réalité un message sous jacent plus philanthropique : la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez le faire aussi, quels que soient  vos revenus et votre condition sociale !

Je suis pourtant photographe immobilier et à part le financement de mon appartement niçois, ma résidence principale, l’investissement immobilier n’était réservé, dans mon esprit, qu’aux riches voire aux très riches. A force d’être dans le milieu immobilier, de discuter avec des agents immobiliers et des investisseurs, des promoteurs, des architectes et des banquiers, j’ai eu quelques prises de conscience et je voudrais les partager avec vous.

Le déclic s’est fait en écoutant Olivier Seban, (qui est super sympa soit dit en passant quand on parle avec lui) alias l’expert immobilier que vous devez certainement connaître via ses vidéos Youtube, ma vision de l’investissement immobilier a radicalement changé.

Tout d’abord, voici le website d’Olivier.

visuel-olivier-seban

Je ne savais pas que l’on pouvait acheter autant d’appartements qu’on le souhaitait dès lors que ceux-ci étaient autofinancés. Alors, j’avais vu comme tout le monde les vidéos d’Olivier et j’étais curieux, cela me semblait incroyable mais au regard de tous ces témoignages, je ne pouvais que constater les faits. Après avoir étudié la question (et accessoirement la projection chiffrée de ma future retraite censée être payée par notre système de retraite par répartition) j’ai décidé de passer à l’action ! Mon objectif est l’indépendance financière en 3 ans avec l’immobilier tout en me constituant des revenus réguliers équivalents à une bonne paye de 3000€/mois. En un mot, je me destinais à devenir rentier sans pratiquement avoir d’épargne très conséquente. Mais comment faire ?

J’ai d’abord investi il y a 3 mois dans la formation en ligne “Immob2A” dont l’objectif est d’acheter en un an deux appartements totalement autofinancés et sans apport. Incroyable me direz-vous ? Pas du tout ! Maintenant que j’ai terminé la formation en ligne, je peux témoigner : c’est possible pour tout le monde ! Vous pouvez en faire autant, même si vous ne gagnez que 1800€/mois ! Et ce n’est qu’un début.

la-premiere-edition-olivier-seban-tout-le-monde-merite-d-etre-richeIl faut rappeler qu’Olivier Seban a été marchand de biens mais il est d’abord et avant tout un marchand. Il est aussi l’auteur du best-seller traduit en 5 langues : “Tout le monde mérite d’être riche”. C’est donc un univers où l’on parle d’argent facilement, je dirais même que c’est central. Alors, dans notre culture française d’origine catholique, parler d’argent ce n’est pas bien quand on sait tous les malheureux qui en manquent. Mais passé ce blocage, on s’aperçoit que préparer sa retraite grâce à l’immobilier voire devenir rentier, c’est une question de survie. Olivier est très connu des milieux du marketing et particulièrement des milieux du marketing immobilier évidemment.  Je connais et suis la majorité des acteurs du marketing en ligne en France, et ce, depuis plusieurs années. Avec plus de 3 millions de vues sur sa chaîne Youtube, il se place comme le leader incontesté sur son secteur. Il a donc une légitimité et une crédibilité.

Alors comment cela se passe ? Si vous en avez marre de votre patron, si vous voulez dégager du temps et de l’argent pour atteindre vos rêves, préparer votre retraite même si vous êtes peu fortuné(e), je vous conseille de lire mon billet et jusqu’au bout, parole de photographe immobilier ! 😉

Comme j’ai l’habitude de ne pas faire les choses à moitié, ce week-end, nous sommes allés mon épouse et moi-même à son séminaire à Paris car il avait invité tous ceux qui avaient acheté sa formation en ligne. Pour l’anecdote, nous étions plus de 500 personnes  au Novotel ! C’est donc un très grand succès pour Olivier quand on sait le prix de la formation. A la fin du séminaire, il proposait une formation sur mesure de coaching sur le terrain appelée Masterclass . Olivier vient avec les personnes intéressées, visiter pendant deux jours des appartements dans une ville de France choisie par lui, les conseille sur les bonnes affaires et leyr évite de commettre des erreurs. Le but est de les rendre autonome rapidement. Pour vous donner un ordre d’idée, nous étions plus de 500 personnes au séminaire et seules 8 personnes ont souscrit à la Masterclass.

Tout d’abord, je vous propose de regarder cette vidéo. C’est la première que j’ai vue d’Olivier et personnellement, j’ai eu le déclic sur celle-ci :

Cela m’a ouvert des portes dans mon esprit car j’ai compris que l’on pouvait se faire financer autant de biens immobiliers à partir du moment où l’on savait gagner de l’argent avec l’immobilier, qui reste le placement financier le plus avantageux au monde, il est bon de le rappeler. Je vous rappelle également que vous n’achetez pas des cacahuètes, il faut donc se former avant d’investir, c’est impératif. En revanche, je ne pensais pas que c’était aussi simple, à condition d’appliquer les bonnes stratégies et de connaître les règles à suivre mais très franchement, cela ne me semble pas bien compliqué. Tout le génie du marketing d’Olivier c’est de mettre en avant des gens ordinaires qui ont accompli, grâce à ses conseils, des choses extraordinaires. L’identification est immédiate. Olivier étant parti de rien et étant devenu millionnaire à 32 ans et retraité à 35, l’envie d’obtenir son indépendance financière, surtout en temps de crise, est très grande. Là où ça devient intéressant c’est que c’est possible pour tout le monde ! Et ça change tout.

Grâce aux conseils d’Olivier, on peut non seulement dégager une trésorerie importante avec un rendement locatif de 10% (Olivier ne fait rien en-dessous de 10% de rendement) mais également financer son crédit avec l’argent des loyers payés par le locataire ! Dès lors que la banque s’aperçoit que l’on gagne de l’argent avec l’immobilier elle peut prêter théoriquement autant de biens que l’on veut !

Par exemple, Charles était au séminaire ce week-end et il est monté sur scène pour témoigner : c’est un pompier super sympa qui commence à réussir dans l’immobilier, il gagne en tant que pompier 1700€/mois et pourtant il réussit :

Vous croyez que vous êtes trop jeune pour investir ? Parce que vous êtes étudiant ? Parce que vous n’avez pas de revenus conséquents ? Voici cette vidéo de Léa qui à 22 ans, a acheté 4 apparts !

Et je vous entends d’ici me dire : “Mais je vais payer beaucoup d’impôts !” regardez donc ceci :

Bon si vous décidez de vous lancer dans l’investissement immobilier suite à ce billet, n’oubliez pas que vous aurez un avantage sur les autres pour promouvoir votre bien à la vente ou à la location : vous disposerez de belles photos grâce à mes conseils ! 🙂

Allez, bonne chance pour la suite…