Archives de catégorie : Retouche

Avant / Après, retouche Lightroom et Photoshop CC dans la photographie immobilière de luxe

  Bientôt, je vais poster un tout nouveau tuto GRATUIT sur Youtube de plus de 23 minutes où je vous explique, pas à pas, comment retoucher un tel visuel selon les codes de l’immobilier de luxe sur la côte d’Azur.

Regardez l’avant et l’après de ce fichier retouché sur Lightroom CC et Photoshop CC 2018. Je vous démontrerai, très simplement, comment à partir d’une photo brute en RAW, la transformer de A à Z en une photo d’Agence Luxury Real-Estate.

Bientôt sur vos écrans, 100% gratuit ! 

 

La photo définitive en HD :

Tuto Raya Pro 2.0 : Équilibrage luminosité sans rendu HDR pour les photos d’intérieur

Bonjour à tous ! C’est avec une immense joie que je vous présente mon tout premier tutoriel enregistré en août dernier sur mes secrets de pro pour obtenir une exposition parfaite des fenêtres sans utiliser de flash en passant par le logiciel de Jimmy McIntyre, Raya Pro 2.0. C’est un tutoriel qui traite de l’équilibrage de la luminosité sans utiliser le HDR. Raya Pro convient tout à fait pour ce type de retouche naturelle en photographie immobilière de luxe et je vous explique comment faire simplement.

Cette vidéo est exceptionnelle car je lève enfin le voile sur mon identité personnelle puisque je cultivais le mystère jusqu’à présent et puis, sous la pression de mes élèves me le suggérant de plus en plus pour me faire connaître, et surtout avant tout pour aider les autres, j’ai décidé de me lancer !

Bien souvent dans mes formations photo on me demande comment rendre un résultat très naturel avec le HDR. Bien sûr, on peut utiliser cette technique mais si vous voulez vous démarquer en tant que photographe immobilier à succès, je vous conseille d’explorer d’autres techniques et Raya Pro est l’outil idéal pour retoucher vos photos d’intérieur. Le plugin s’intègre parfaitement à Photoshop et il est très facile d’accès. J’avoue qu’il me permet d’accentuer la Thierry Russo-Delattre’s touch ! En immobilier de luxe, les photos d’intérieur sont capitales et leur réussite dépend de plusieurs facteurs dont la démarche elle-même. Si vous partez du principe que le HDR c’est pour les débutants, alors vous avez des chances d’accéder à un niveau supérieur ! On peut même parfois combiner le HDR et le rendu Raya Pro ainsi que celui d’une simple photo.

Je vous avais déjà montré comment créer de belles photos en immobilier de luxe, cet article vient corroborer les premières techniques.

Soyez indulgent car je n’aime pas vraiment me mettre en avant, il y a forcément des imperfections mais si l’on hésite toujours on finit par ne plus rien faire. Par exemple, dans la vidéo, j’ai répété très souvent “finalement” et “concrètement” sans que je ne m’en sois aperçu ! Peut-être que le message inconscient que je voulais communiquer était d’arriver un résultat probant à partir de méthodes concrètes ! 🙂 Promis, la prochaine fois je ferai attention.

Toujours est-il que si cela peut aider des photographes ou des agents immobiliers qui peinent avec la retouche photo,  je veux bien le faire !

Sur le fond, voici les liens (non affiliés je le précise) des logiciels que j’utilise pour les besoins de ce tutoriel :

Enregistrement août 2017

La photo aérienne par drone dans la photographie immobilière de luxe et l’importance de raconter une histoire photographique dans un reportage

J’espère que vous avez passé d’excellentes vacances !
Pour cet article de rentrée je vous propose d’aborder le thème de la photo aérienne par drone et son importance grandissante dans l’immobilier de luxe. Plus bas je vous donnerai mes secrets pour raconter une belle histoire photographique.

Vous le savez, j’ai participé activement à la création de visuels impactants pour la villa de luxe Revère située quelque part sur la Côte d’Azur. L’avantage d’un tel projet est de pouvoir contribuer à sa conception par le biais de créations de visuels en 3d et des photos immobilières lorsque le bien est finalisé et rénové.

Pour ma part, j’ai créé une visite virtuelle en 3d alors que la villa n’était pas encore terminée, avec mon partenaire concepteur-3d. Ensuite, j’ai réalisé des reportages photo complets à différents avancements du projet, une visite virtuelle photographique où j’ai tout conçu ainsi qu’un site internet complet sous WordPress.

Ce sont autant de compétences qu’il faudra acquérir avec le temps. Elles cimentent à la fois votre réputation, votre notoriété et certainement votre autorité et donc votre légitimité. Mais avant il vous faudra apprendre et expérimenter les méthodes. Le blog sur la photographie immobilière de luxe est fait pour ça ! 🙂

Pour compléter ce panel de casquettes à avoir si vous voulez pérenniser votre affaire de photographe de luxe (d’aucuns préfèrent déléguer et donc sous-traiter certaines de ces compétences pour se concentrer sur leur expertise photo et nous verrons dans un prochain article, les avantages et inconvénients de ces stratégies) nous arrivons tout naturellement à la photo aérienne par drone.

Tout d’abord, voici quelques visuels de la villa réalisés en fin de journée au drone DJI Mavic pro dernière génération par mon partenaire et ami droniste, je suis intervenu comme toujours sur l’assistance lors du shooting (cadrage, choix des ouvertures et vitesse), la direction artistique (les angles de vue) et la post-production de fichiers bruts :

Il fallait mettre en valeur les éclairages nocturnes de la villa disséminés à différents endroits du jardin de manière à l’identifier comme une villa à la fois confortable mais aussi “verte” grâce aux nombreuses espèces végétales choisies dans le projet. Tous les leds sont de très basse consommation et réglables en intensité grâce à un variateur ! La classe.


Admirez la vue nocturne sur le village d’Eze à l’heure bleue et le toit végétalisé de la villa ainsi que sa piscine couleur lagon

Les photos au mât télescopique :

A noter que je m’étais rendu sur le lieu avant mon droniste car le propriétaire et l’architecte avaient besoin de visuels au mât télescopique en fin d’après-midi pour présenter officiellement la villa aux agences immobilières de luxe chargées de la vendre. Ils voulaient également des photos de la chambre de Maître avec une lumière de fin d’après-midi (voir plus bas) J’ai donc pris mon mât et j’ai commencé à shooter la villa depuis le point latéral près de la piscine :

Ici nous sommes à 5m de hauteur environ avec le Canon 17mm TSE à décentrement piloté via mon Ipad par le Cam ranger
Vitesse obturation : 1/50s. – Ouverture : F/11 –  Iso : 100 – Le 31/07/2017 à 16h27

Ici nous sommes à 6,5m de hauteur (maximum) avec le Canon 17mm TSE à décentrement.
Panorama de 3 photos assemblées sur Photoshop via Ligtroom CC
Vitesse obturation : 1/60s. – Ouverture : F/11 –  Iso : 100 – Le 31/07/2017 à 17h33

La chambre de Maître :

Raconter une histoire photographique :

Ah, enfin la partie artistique et créative ! 🙂 On ne me l’avait pas vraiment demandé mais j’ai décidé de raconter une histoire, en attendant le RV avec le droniste censé arriver peu avant l’heure bleue (grâce à l’appli Sunsurveyor j’ai pu déterminer avec précision l’heure du shooting idéal en soirée et lui donner un RV en conséquence : voir cet article où j’explique son fonctionnement =>)

C’est, selon moi, ce qui fait la différence entre le photographe amateur qui “cachetonne” et le professionnel soucieux de sa qualité de travail : raconter une histoire du lieu, tenter de retranscrire son âme. Vaste programme ! Mais alors comment faire ? Par où commencer ? Je connais bien la villa, je m’y sens bien, elle m’inspire. Vous conviendrez qu’il y a pire comme conditions de travail ! 🙂 Il faut dire que le propriétaire ainsi que l’architecte sont des professionnels passionnés par ce qu’ils font, ils veulent créer le meilleur produit où tout est pensé, mesuré, sous-pesé. Tout est fait pour le confort du futur propriétaire, de la domotique jusqu’à l’éclairage intérieur et extérieur, en passant par les économies d’énergie et l’intégration de la villa dans un milieu naturel. Dans un tel contexte, avec de si belles énergies positives, il ne m’est donc pas bien difficile de trouver l’inspiration ! 

Conseil de pro : il faut d’abord s’inspirer avant de croire que l’on pourrait photographier, c’est un peu comme un moteur de Ferrari : vous aurez beau avoir toute la puissance à votre portée de main, la meilleure technologie du moment, sans carburant le bolide ne démarrera pas ! L’inspiration n’est donc pas le moteur mais le carburant. Sans carburant, vous serez au point mort, peu importe la puissance de votre bolide ! 😉

Aussi, j’ai décidé d’aller me balader dans le jardin en fin d’après-midi afin de capturer de belles lumières avec des jeux d’ombres sur les espèces végétales, les allées, les plantes, la vue sur la mer, le village d’Eze. Mon but était de créer des triptyques artistiques pour montrer le lieu mais selon mon propre ressenti personnel, de les contextualiser dans un ensemble cohérent dans un environnement de charme et de douceur qui aura été pensé et conceptualisé. 

Les triptyques artistiques :

Voici quelques triptyques artistiques où j’ai assemblé quelques photos de détails prises au 85mm de Canon de part et d’autre des vues choisies au drone mais aussi à partir de certaines de mes photos :

J’avais pris soin de revenir dans mon studio de travail avec pas mal de “matière photographique naturelle” de manière à pouvoir choisir certaines photos pour les triptyques. Il est rare de conserver ces photos et qu’elles parlent d’elles-mêmes, je les couple quasi systématiquement avec d’autres photos.

Exemples de photos de détails qui peuvent être exploitées seules mais aussi servir à des triptyques artistiques :

Notez évidemment mon intention  délibérée de capturer cet instant furtif du passage du yacht dans le garde-corps en verre. En une fraction de seconde, j’ai intégré l’idée de sport nautique à la villa, un lieu unique au milieu de la Méditerranée et surtout, sur la French-Riviera, tout comme le bateau qui semble demeurer seul dans cette immensité bleue ! C’est ça raconter une histoire. On peut associer plusieurs émotions, sentiments et messages pour qu’ils se fondent les uns aux autres.

Comprendre l’harmonie des couleurs pour réussir ses photos à coup sûr !

Vous devez comprendre pourquoi une photo “fonctionne” d’un point de vue des couleurs. Ici, la photo plus haut nous montre que le bleu est la couleur complémentaire du jaune/orangé. Dame Nature ayant bien fait les choses, elle nous livre des couleurs somptueuses et naturelles qu’il faut savoir exploiter et comprendre en tant que photographe. Nous travaillons sur la couleur, celle-ci doit être théorisée et intégrée dans votre démarche artistique.

Voilà la preuve que si vous shootez en plein milieu de l’après-midi vous n’obtiendrez jamais une HARMONIE des couleurs que l’oeil humain perçoit comme authentiquement belle puisqu’elle fait partie de la Nature.

La palette de l’excellent site en ligne Paletton.com nous le confirme :

Une fois que vous avez compris les dominantes de couleurs liées aux couleurs naturelles, il vous suffira de les accentuer et de les saturer un peu pour que la “lecture” de l’image soit plus évidente comme dans l’image retouchée plus bas :

Et voici la même photo en RAW brut ! Les couleurs sont ternes et le débutant ne saurait pas quoi en retirer, il ne garderait que ce qui rend naturellement beau par l’appareil. Le pro lui comprend l’importance de la compréhension des couleurs dans le processus de post-production. Il l’exploite pour révéler et sublimer la beauté de l’harmonie des couleurs.

D’autres photos ne peuvent pas forcément parler d’elles-mêmes et je les prends uniquement pour étayer certaines compositions. Parfois, je reviens avec beaucoup de photos inutiles comme dans les exemples ci-dessous mais peu importe, l’essentiel est de pouvoir retranscrire fidèlement les émotions ressenties lors du shooting. Ce n’est jamais vraiment inutile car j’ai devant mes yeux des trésors de beauté naturelle qui peuvent m’inspirer et me donner d’autres idées :

Photo non retenue mais utile à mon inspiration. A noter que le Canon 85mm me permet d’ouvrir à f/1.2 pour donner des flous magiques aux photos.

Photo non retenue mais utile à mon inspiration. J’avais trouvé que le reflet naturellement flouté du village d’Eze sur la vitre de la fenêtre couplé au flou du lit car j’ai fait la mise au point sur le village, était intéressant et exploitable. Malheureusement ce ne fut pas le cas une fois rentré à la maison mais cela reste une de mes photos préférées de ce reportage même si je ne peux la livrer car elle serait contre-productive dans l’objectif qui est le mien de “vendre” ce bien efficacement.

C’est la photo typique utile aux triptyques artistiques. Je vais pouvoir l’exploiter dans le triptyque grâce à ses couleurs évidemment mais aussi à la diagonale du coin gauche du bas vers le coin droit en haut. De fait, c’est une photo que je réserve de préférence pour la photo de gauche mais je ne m’en fais pas une règle absolue, je laisse une grande place à ma créativité.

Tout comme celle-ci avec un traitement croisé particulier cohérent avec les couleurs chatoyantes de la fin d’après-midi d’été

Allez, encore un exemple pour bien vous faire comprendre la technique de l’harmonisation des couleurs en fonction de ce que vous offre la Nature sous vos yeux. Regardez par exemple pourquoi un champ de lavande sera TOUJOURS harmonieux avec de belles étendues d’essences aux couleurs jaunes/vertes saturées. Passons en revue les deux couleurs principales de la photo du haut :

Revenons sur Paletton.com et analysons :

On voit que la couleur violine se compose de la moitié de rouge et de bleu, il tire donc vers le rouge. La partie parfaitement opposée à cette couleur est la COMPLEMENTAIRE elle est donc naturellement harmonieuse. On le voit clairement sur Paletton, la complémentaire est composée de presque exactement de jaune et de vert pur

Exemple concret :

Suivez-moi bien, en partant de ce principe de la bonne compréhension de l’harmonie des couleurs on peut partir d’une photo intéressante d’un point de vue de la composition mais non optimisée au niveau des couleurs complémentaires. Ici, j’ai une dominante de couleur verte évidente. Il me manque naturellement la complémentaire violine car il était encore un peu tôt pour l’obtenir naturellement.

Tout l’art de la post-production est de la recréer subtilement sur Lightroom CC en passant par la partie “Virage partiel”. Concrètement, qu’est-ce- que je cherche à faire ? J’accentue le vert dans les parties les plus éclairées de l’image et JE RAJOUTE du violine dans les ombres !

Et voici l’image finale retouchée qui reste cohérente avec ce que je cherche à créer :

Et voilà ! C’est subtil mais terriblement efficace ! Vous aurez peut-être remarqué que j’ai enlevé sur Photoshop le robinet au loin car j’ai jugé qu’il modifiait la lecture de ma photo.

L’avantage avec cette technique d’harmonisation des couleurs est de pouvoir assembler plusieurs photos dont le “code couleurs” ne semble pas très éloigné comme ici : 

Avec une variante pour montrer une ambiance nature dans un jardin verdoyant, riche de parfums de Provence sur la Côte d’Azur comme plus bas. 

Et plus bas, les ombres de ce chemin légèrement rendues violines par ce procédé. C’est une question de dosage et de curseur, vous l’aurez compris. N’allez pas très loin dans la saturation sauf si vous cherchez à faire du Ramelli pour plus d’impact des photos. Dans le luxe, il faut saturer les couleurs vertes et bleues mais sans aller vers Serge Ramelli, ce serait mal compris par les codes du luxe.

Là je me suis concentré sur le message de l’image de la chambre de Maître. En accentuant volontairement les ombres de la chambre dans un bleu violine j’ai INDUIT subtilement par une démarche artistique cohérente (on appelle cela un parti-pris artistique qu’il faut savoir ARGUMENTER et surtout ASSUMER) que les senteurs de la lavande, la douceur de la lumière d’été et de la végétation verdoyante allaient pénétrer dans la chambre, comme si le violine allait refléter magiquement sur les draps blancs du lit et de la tête de lit magnifique.

Varier les mises au point :

Mon expérience m’a appris à ne jamais se contenter d’un seul et même endroit de mise au point. En effet, sur place, la mise au point sur un endroit précis peut se révéler flatteuse. Arrivé à la maison, la photo “se trouvait” quelques centimètres plus près ou plus loin. Si vous n’avez pas pensé à varier les mises au point, la photo est fichue et vous n’aurez certainement plus le loisir de revenir ! Shootez et shootez encore même si vous revenez avec des photos inutiles.

Dans cet exemple, la mise au point “instinctive” est sur village d’Eze à f/1.2 depuis le salon avec la vitre de la fenêtre fermée pour conserver les petits reflets et adoucir l’image. Coup d’éclat garanti ! 

Conseil de pro : faites la mise au point sur un endroit éclairé, l’oeil est naturellement attiré vers un endroit plus éclairé qu’un autre. Ainsi, vous aurez une double efficacité : vous aurez suggéré de diriger le regard vers un point précis que vous jugez intéressant grâce à la mise au point mais en plus, l’oeil sera attiré par la partie la plus éclairée : succès total de votre mise au point ! Vérifiez TOUJOURS à une parfaite netteté. Si vous avez un doute, reshootez.

Mais, parfois, il vous suffit de changer la mise au point sur le premier plan, en l’occurrence la petite table basse de la terrasse et vous obtenez un autre message photographique.

En mettant l’accent sur l’espace détente, vous SUGGEREZ que d’où vous vous situez, vous serez dans un état de quiétude extrême tout en soulignant le mobilier design vendu avec ! 🙂 Le message change donc suivant l’endroit de mise au point que vous aurez choisi. De plus, en choisissant délibérément le mode paysage et non le mode portrait pourtant parfait pour les photos de triptyques, vous faîtes exister votre photo comme une véritable photo de présentation. Allez pour être perfectionniste, il manque certainement deux sodas frais avec pailles et rondelles de citron (ou peut-être du Champagne) mais je n’en avais pas sous la main puisque mon shooting était improvisé en attendant le droniste.

Un dernier exemple de photo de détails qui semble inutilisable seule, et c’est probablement vrai, sauf peut-être pour montrer la qualité de finition du mobilier très haut-de-gamme, mais assemblée en triptyques elle prend tout son sens et devient fort intéressante pour la compo :

Ici, le lustre ne présente pas beaucoup d’intérêt d’un point de vue purement photographique. J’ai appliqué la même technique de virage partiel car la destination finale de ce fichier est le triptyque ci-dessous. 

Observez la couleur bleue du ciel que j’ai réutilisée dans les ombres via le virage partiel, à la fois pour la photo centrale mais aussi pour la plafond du salon où se trouve le lustre. Nous obtenons ainsi une cohérence parfaite des couleurs mais aussi de la composition.

Remarquez que je n’ai pas disposé la photo du lustre telle quelle, j’ai coupé le lustre d’1/3 pour conférer à l’ensemble un côté design qui joue sur les lignes droites et les rondeurs (table et lustre) le tout bien sûr dans une recherche de flous artistiques intéressants.

Enfin, pour clôturer ce long article, je ne résiste pas à l’idée de vous montrer une photo de la vue sur le village d’Eze à l’heure bleue ! Quel beau métier n’est-ce pas ? Je vous souhaite un jour d’aller shooter un lieu exceptionnel comme celui-ci, et à des heures magiques…

[TUTO] Comment ôter des magazines et des classeurs sous une table basse sous Photoshop CC ? (Tutoriel Youtube)

C’est avec une immense joie que je vous annonce la création de mon blog consacré à la photographie immobilière, appelé très logiquement : blog-photographe-immobilier.fr ! Il sera en ligne prochainement, avec des conseils, des tutos, le HDR, les logiciels, le matériel, les VOD, le guide à télécharger, une méthode de shooting spéciale pour les photographes sans oublier les agents immobiliers qui me contactent beaucoup via mon blog, ainsi qu’une partie réservée à de la formation sous forme de coaching en ligne ou en présentiel, pour convenir à chaque budget et chaque objectif.

C’est un tutoriel qui traite de la retouche photo de la table basse du salon d’une villa de luxe de St Tropez. En effet, ce tutoriel a une histoire. Parmi certaines de mes photos du bien, l’image du tutoriel a été choisie pour paraître en double-page de Propriétés de France Le Figaro  (juillet/août 2017) ainsi que dans le Wall-Street Journal pour en promouvoir la vente (il vous en coûtera la très modique somme de 30 millions de dollars !)
or, en recevant la maquette, je me suis aperçu que la table basse aurait été mieux sans les classeurs et les magazines, que j’avais oublié d’enlever. Pas de panique, Photoshop est mon ami ! Et je vais vous montrer comment ôter des objets sous une table basse pour rendre la retouche invisible.

J’ai décidé de créer blog-photographe-immobilier.fr , qui va venir renforcer mon blog personnel, et plus se spécialiser sur les tutoriels sur la photographie immobilière de luxe mais aussi traditionnelle. Je crois qu’avec des conseils simples, courts et efficaces, on peut progresser rapidement et parfaire sa technique. Le tuto ne dure que 11 minutes. C’est un format volontairement court mais précis.

Alors, si vous avez aimé : likez et partagez ! N’hésitez pas à m’écrire vos retours, ça aidera le blog et la chaîne à se démocratiser. Cet été, mon objectif est de créer un tuto tous les 3 jours !

[TUTO] Retoucher ses photos en photographie immobilière de luxe

Une image valant mille mots, voici quelques exemples de photos prises avec du matériel professionnel, à savoir le 5d Mark III de Canon couplé à l’objectif spécial architecture le 17mm Canon à décentrement. Grâce à ses qualités, de simples curseurs bougés sur Lightroom ont permis d’arriver à ce résultat représentant presque 85% du rendu final.

PHOTO 1

_T8A2721

Image brute sans retouche.
Heure : 7h41 le 19/05/2015 – ISO 100 – Focale : 17mm – f/11 – Vitesse : 1/20s –  : 6067 Kelvin

_T8A2721-2

j’ai récupéré toutes les infos du ciel et la retouche ultérieure est simplifiée. Le ciel a été ravivé et il ne me restera plus qu’à supprimer les nuages, enlever le bout du transat en bas à gauche, à réchauffer l’ensemble et à recadrer comme plus bas.

Villa de luxe French Riviera

Photo finale.
Le client m’a demandé d’enlever sur Photoshop le débord sur la piscine à débordement car il était prévu mais pas encore réalisé. J’ai enlevé quelques bateaux qui “perturbaient” la lecture de la photo.

Villa de luxe Frendh Riviera

Il est important de revenir sur les lieux pour des photos de nuit. Le même emplacement à une heure différente donne des lumières incroyables, à condition bien entendu que votre contrat comprenne un reportage jour et nuit.

PHOTO 2

_T8A2758

Image brute sans retouche.
Heure : 8h17 le 19/05/2015 – ISO 100 – 17mm – f/11 – 1/50s – Temp : 6 067 Kelvin

_T8A2758-2

Même réglages que la précédente et recadrage. J’ai réchauffé un peu le tout pour rendre la belle lumière matinale sur la côte d’Azur au mois de mai.

PHOTO 3

_T8A3011-2

Image brute sans retouche.
Heure : 9h19 le 19/05/2015 – ISO 100 – 17mm – f/11 – 1/30s – Temp : 4 500 Kelvin.
J’ai fait attention à ne pas griller la lumière sur le canapé pour la récupérer ensuite en shootant toujours suivant la technique de l’exposition à droite.

_T8A3011

En baissant les hautes lumières et en augmentant les basses sur Lightroom,
j’ai équilibré la luminosité grâce à la taille de mon capteur. 2 curseurs ont suffi.

PHOTO 4

Chambre bedroom villa de luxe fren Riviera

Image brute sans retouche.
Heure : 10h46 le 19/05/2015 – ISO 100 – 17mm – f/11 – 1/20s – Temp : 4 900 Kelvin

Chambre bedroom villa de luxe fren Riviera

Là aussi, j’ai récupéré les basses lumières et j’ai neutralisé un peu la température de couleur pour la descendre à 4300 K. Elle reste chaleureuse et non bleutée. Il ne me restera plus qu’à retoucher les voilages avec un fichier sous exposé.
A noter qu’à partir du mois de juin, il sera plus difficile de récupérer les voilages en raison d’une lumière trop forte à cette heure-ci. Il faudra shooter plus tôt.

Photo définitive retouchée :

Chambre bedroom villa de luxe fren Riviera

PHOTO 5
Détourer les fenêtres

_T8A3449

Image brute sans retouche. (photo pour l’intérieur)
Heure : 10h43 le 19/05/2015 – ISO 100 – 17mm – f/11 – 1/25s – Temp : 4 800 Kelvin

(Photo pour l’extérieur  sous-exposée)

Comme la lumière commençait à devenir forte à près de 11h, j’ai shooté pour les extérieurs afin d’assembler les deux images sur Photoshop. A noter que j’ai changé la température extérieure à 5 200 Kelvin et j’ai bien accentué la vibrance pour faire ressortir les bleus.

Photo finale retouchée :

_T8A3453_copie

PHOTO 6

Villa de luxe French Riviera luxury villa French Riviera

Image brute sans retouche.
Heure : 11h11 le 19/05/2015 – ISO 100 – 17mm – f/11 – 1/100s – Temp : 5 800 Kelvin

Villa de luxe French Riviera luxury villa French Riviera

Photo finale retouchée sous Lightroom

Processus sur Lightroom :
Titoriel photo immobilière de luxe et de prestige

La photo brute sous Lightroom doit être récupérée en basses et hautes lumières

Titoriel photo immobilière de luxe et de prestige

En touchant les curseurs des basses et hautes lumières, j’arrive à les récupérer grâce à mon capteur 24 x 36 du Canon 5d Mark 3. J’ai augmenté aussi la T° de couleur.

Titoriel photo immobilière de luxe et de prestige

Je ravive un peu le tout à ma convenance dans la partie saturation et luminance

Titoriel photo immobilière de luxe et de prestige

Et j’ai changé exceptionnellement le profil de couleur en Paysage (Landscape) pour booster la couleur. En général, j’utillise mon propre profil ICC de mon appareil calibré avec la charte de X-Rite Color Checker Passport que vous trouverez ici mais l’heure étant déjà avancée dans la matinée, le profil ne ravivait pas suffisamment l’ambiance générale.

Image finale assemblée avec une autre photo pour obtenir un panorama depuis la terrasse : (assemblage avec AutopanoGiga de Kolor)

_T8A3744_copie

1er tuto Youtube de visite virtuelle 360° !

Bonjour à tous !

Voici mon 1er tuto sur ma chaîne Youtube ayant pour thème : “Créer une visite virtuelle sans HDR : le détourage des fenêtres facile”

C’est le tout premier que je mets en ligne au nom de www.tutos360.com ! Ce n’est pas encore une vidéo à proprement parler où vous pourrez me voir à l’écran mais une capture d’écran avec moi où j’explique en live ce que je fais.

Il n’y a pas encore toutes les fonctionnalités et animations que je désire mais il faut bien commencer. De même que le son de ma voix n’est pas mixé. J’espère néanmoins que tous les passionnés de visites virtuelles y trouveront ce qu’ils recherchent. En effet, ce sujet revient très souvent dans les questions des forums.

Si vous avez aimé, cliquez sur j’aime et abonnez-vous. Dès qu’un nouveau tuto sortira vous en serez averti avant tout le monde !
Bon visionnage… N’oubliez de vous mettre en HD 1080 pour une qualité d’image parfaite.

C’est une technique duplicable à souhait pour tous les projets.

Vous pouvez télécharger les deux fichiers RAW originaux des fenêtres sur-exposées et sous-exposées ici, ainsi que les 8 photos en jpg pour assembler la vue dans votre logiciel préféré comme AutopanoGiga :
http://www.tutos360.com/tutos/tuto1/tuto1-raw-et-jpg.zip

 

 

C’est officiel : je réaliserai une visite virtuelle cet été au Château Arteaga au Pays Basque Espagnol

C’est officiel : je vais créer une visite virtuelle artistique pour le Castillo de Arteaga au Pays Basque Espagnol, un hôtel restaurant de luxe Relais & Châteaux près de Bilbao, une de mes villes d’Art préférée.

En fait, nous connaissons bien le lieu puisque nous y avons passé l’été dernier un séjour inoubliable de 3 semianes. Nous nous étions promis que nous y retournerions tellement l’accueil, le service, la région et le lieu furent incroyables. Cet été nous y retournons donc pour 3 semaines encore ! Nous avons sympathisé avec toute l’équipe, ce sont des gens charmants, attachants et généreux. Le rapport qualité/prix est sans égal.

J’affirme de plus que c’est une des meilleures tables des Relais & Châteaux ! Tous les soirs nous dégustions des repas succulents d’une qualité irréprochable et je suis réputé pour être intransigeant quant à la qualité de la gastronomie dans les hôtels de prestige ! Bien souvent, la gastronomie ne suit pas et c’est une fâcheuse tendance qui dure. Pour un Français c’est inacceptable ! Je suis à présent un grand connaisseur, c’est ma passion. Je vous conseille le poulpe (plus bas en photo) préparé par le Chef (qui est, du reste, une jeune femme dotée d’une grande humilité et d’un immense talent)

A suivre…

Sans-titre-1

Jardin

12

5 6 7 Sans-titre-4
8 9 10

Lancement à la rentrée de ma chaîne Youtube de tutos sur la visite virtuelle 360°

Bonjour à tous,

Je suis heureux de vous annoncer la création pour la rentrée prochaine de ma chaîne Youtube consacrée à des tutoriels sur la visite virtuelle 360° et la photo immobilière de luxe !

J’aborderai toutes les étapes de mon flux de travail (workflow) décomposées comme suit :

  1. Le matériel nécessaire pour une visite virtuelle 360°
  2. Préparer une visite virtuelle 360°
  3. Prise de vue visites virtuelles 360°
  4. Traitement des fichiers 360° sous Lightroom CC
  5. Assemblage sous Autopanogiga 4.0 de Kolor
  6. Retouche des Panoramiques 360° sous Photoshopp CC
  7. Création de la visite virtuelle sous PanotourPro 2.3 de Kolor
  8. Conseils et idées générales

Il y aura des cas concrets où je me filmerai en situation dans des lieux incroyables comme des hôtels de prestige Relais & Châteaux dont un qui a bien voulu que je réalise une série de tutoriels sur la visite 360° dans les lieux, mais aussi des villas de luxe sur la Côte d’azur au design très contemporain et bien sûr en pleine nature.

J’ai choisi, pour commencer cette série de tutoriels, le Pays Basque espagnol dans la région de Bilbao dont les paysages sont absolument magnifiques : en rivière, en montagne, sur des falaises, à la plage, soit au lever du soleil soit au coucher pour avoir de belles lumières magiques !…

La chaîne Youtube va être gérée par mon fils Anthony, âgé maintenant de 19 ans et qui a accepté de mettre à profit ses talents de surfeur et de grand connaisseur du marketing sur Youtube !

A suivre…

Astuce et tuto : faux HDR avec Lightroom et Photomatix

Bonjour,

Voici un petit tuto pour vous permettre de créer du HDR avec Lightroom et Photomatix sur vos photos lorsque vous n’avez pas pu bracketer. Beaucoup d’entre vous n’en sont pas vraiment fans, et vous avez certainement raison car sauf dans certains projets où le HDR donne un aspect jeu vidéo (le HDR marche très bien sur de la vieille pierre par exemple) il enlève du naturel. Toutefois, il peut dans certains cas être plus intéressant qu’une simple photo.

Le résultat n’est pas aussi probant qu’avec de vraies photos bracketées mais ça a le mérite de récupérer un peu de matière perdue avec finalement un flux de travail assez court si vous deviez récupérer quelques parties de la photo avec d’autres versions du fichier sur ou sous-exposées sous Photoshop, hors Photomatix bien sûr qui reste un logiciel hyper long à la détente ! Dans cet exemple, on a donné un look plus HDR à notre photo.

Bien entendu on aurait pu avoir une photo très honorable en augmentant les ombres à 100% et en baissant un peu les noirs.[/b] C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour cette visite virtuelle, sans utiliser de HDR => Main Floor Rdc/hall http://www.villa-stjeancapferrat.com/VV/equi.html

Mais encore une fois, le but est de vous montrer comment avoir un look HDR sans avoir bracketé, pour les amateurs du genre… L’avantage est de pouvoir jouer sur le fichier avec Photomatix et lui donner l’aspect que l’on veut.

Voici le résultat en mode par défaut :

Tutoriel visite virtuelle thierry russo-delattre

Tutoriel visite virtuelle thierry russo-delattre Continuer la lecture