Devenez photographe immobilier et gagnez 300€, 500€ à 1000€ de plus par mois en gardant votre travail principal, c’est possible !

Vous avez pu le constater sur Internet, il existe des tas de solutions plus ou moins fantaisistes pour vous faire acheter des formations très chères de l’ordre de 1 500€ à 2 500€ pour devenir riche. On vous fait miroiter une indépendance financière totale, le fait de vous débarrasser enfin de votre patron, de vos collègues et de votre routine. De nos jours, devenir millionnaire semble n’avoir jamais été si facile ! Ce marché juteux semble n’enrichir que ceux qui le proposent…

Moi, j’ai une solution moins mirobolante, moins ambitieuse, plus rationnelle, plus réaliste et plus concrète : je suis en mesure de vous faire gagner entre 2 000€ et 6 000€ de plus par an avec la photographie immobilière tout en gardant votre job principal pour que vous gardiez une sécurité d’emploi, suivant votre niveau de motivation, de disponibilité et de compétence. Et GRATUITEMENT évidemment !

Vous gagnez entre 1 400€ et 1 800€/mois et vous auriez besoin d’un complément de revenus tout en gardant votre job car vous avez besoin de cette sécurité ? Vous avez des projets, des envies, des enfants et vous cherchez une solution pour rembourser les mensualités du crédit de la voiture, de la maison ou tout simplement pour mettre de l’argent de côté pour vos vacances de rêve, faire des cadeaux aux gens que vous aimez ? Si vous avez au moins un jour de repos par semaine (1/2 journée de shooting et 1/2 journée de post-production) vous réussirez et en toute sécurité d’emploi ! Et je vais vous expliquer comment faire .

 Imaginez ce que vous pourriez faire avec ne serait-ce que 500€ de plus par mois ! Et 500€ dans la photographie immobilière traditionnelle, c’est 3 jours de travail par mois !

Eh bien c’est possible : si vous avez des notions en photographie, vous pouvez devenir photographe immobilier tout en gardant votre job principal et gagner 200€, 300€, 500€ ou 1 000€ de plus par mois tout en gardant une sécurité d’emploi !

En plus, vous ne paieriez pas de charges et très peu d’impôts, vous n’aurez aucun stock puisque vous offrez un service  ! En effet, vous ne paierez que 10% de charges sur les honoraires que vous percevrez et c’est tout ! Si vous ne faites pas de CA, vous ne paierez strictement rien ! Incroyable, n’est-ce pas ? C’est pourtant une réalité. Je vous expliquerai le meilleur statut juridique pour un photographe immobilier. De plus, vous ne facturerez à vos clients que 10% de TVA, vous serez donc légalement moins cher de toute façon que la concurrence. Si vous êtes déjà équipé avec du matériel semi-pro, vous n’aurez même pas besoin d’investir massivement car souvent c’est du matériel qui convient largement pour la photographie immobilière traditionnelle.

MA METHODE GRATUITE :

J’ai mis en place une méthode gratuite sur internet, rapide, simple, compréhensible, efficace et surtout qui marche. Elle est axée sur 3 thèmes :

  • La technique (le matériel nécessaire et la prise de vue au flash avec boîte à lumière)
  • La retouche numérique
  • le démarchage facile

Cette méthode fonctionne pour les photographes intermédiaires et avancés. Les débutants peuvent y accéder s’ils ont des notions en ouverture, en vitesse d’obturation et en cadrage. Etre déjà équipé en matériel semi-pro serait un plus.

Alors, comment connaître ma méthode et gagner 300€, 500€ à 1000€ de plus par mois en gardant votre travail principal grâce à la photo immobilière ? Inscrivez simplement votre mail dans le formulaire prévu à cet effet et vous serez averti dès qu’il sera prêt pour le téléchargement.

Il est 100% GRATUIT ! L’esprit du net c’est l’entraide et j’y crois. Seuls les liens sont affiliés, tout le monde y gagne, c’est le pari que je fais.

book1

[contact-form-7 id=”2325″ title=”Formulaire de contact 1″] 

MON CAS PERSONNEL :

 

Vous le savez certainement, je suis artiste lyrique professionnel à l’Opéra de Nice, je suis dans le Choeur Professionnel dans le pupitre des 1ers ténors plus exactement et ce,  depuis 1995. Je suis né en 1970 et j’ai donc 46 ans. Je suis toujours en activité dans cette noble et belle maison. C’est certainement ma dernière année par contre car l’activité photographique prend maintenant le pas sur l’Opéra.

Vous vous posez la question que tout le monde me pose : “Que faites-vous dans la photographie immobilière de luxe ?

Mon parcours atypique je le dois à mes goûts éclectiques et je ne peux faire autrement. J’aime tout faire à fond ! De nombreux domaines m’intéressent et je suis un insatiable curieux. J’ai été formé aux Arts Plastiques dès mes seize ans à partir de la seconde (A3 à l’époque) et nous abordions tous les domaines de l’image : la peinture, le dessin, la pub et la photo. Parallèlement, comme j’ai été enfant-star dans les années 80 sous le pseudonyme de Thierry Romain, poussé par mes parents et mon père en particulier, j’ai voulu chanter et être formé au Conservatoire à un niveau plus professionnel. J’y suis entré à 20 ans en 1990 pour en ressortir 4 ans plus tard car j’avais été pris au concours d’entrée à l’Opéra de Nice en 1995.

Cela ne me dérangeait pas de gagner 2000€/mois même si j’avais d’autres dispositions car chanter, l’Opéra, la Musique, le théâtre, la mise en scène et le spectacle sont des passions de longue date. Travailler dans un théâtre aussi prestigieux que celui de l’Opéra de Nice me remplissait de joie et de bonheur, c’était un rêve d’enfant. Parallèlement, je n’avais jamais laissé tomber mes premières amours à savoir la photo, la retouche numérique, le dessin, le portrait d’art. Depuis bientôt 10 ans je suis expert Photoshop, pour mon plaisir. J’ai même retouché les photos des autres pendant 5 ans !

Et puis, à un moment donné de ma vie, j’ai été contraint de gagner plus. Un des membres de ma famille a eu des ennuis de santé et je me devais d’aller chercher 200, 400 ou 800€ de plus par mois, sans abandonner mon travail car j’avais besoin de cette sécurité d’emploi. Les places de 1er ténor ne courent plus les rues de nos jours, surtout passé la quarantaine. Que faire ?

Immédiatement, j’ai pensé à la photo. Je n’avais jamais touché un reflex numérique de ma vie avant 2009 ! Toute la formation de ma jeunesse était en argentique. Mais à part les notions de base de vitesse d’obturation, d’ouverture, d’ISO et de cadrage, le numérique était un autre monde !  Alors, j’ai acheté des bouquins de Scott Kelby et j’ai compris très vite que ce n’était pas une question de difficulté technique mais de rattrapage en post-production. Je vous invite à voir mon tutoriel de retouche photo où, en 3 curseurs et 2 réglages, vous pouvez booster le rendu final de vos photos immobilières ! Cela me semble tellement facile que j’ai envie que tout le monde comprenne la facilité déconcertante de la retouche numérique.

J’ai commencé par les portraits d’art en photographiant mes collègues chanteurs. Comme je ne voyais dans mon esprit que des portraits en costumes d’époque et qu’il n’y aurait aucun débouché, je me suis orienté vers les belles villas autour de Nice. Je me suis formé à la photo par internet en 3 mois et 5 mois plus tard, je réalisais ma 1ère visite virtuelle 360 avec du matériel prêté et grâce à des forums de passionnés. Après avoir fait de multiples essais dans mon appartement et à l’extérieur, j’ai proposé mes services gratuitement à des agences immobilières. J’offrais les photos et le reportage. J’avais un petit 50d de Canon et un 17/40 mm d’occasion + un 85 mm 1.8 de Canon, histoire de tester et de constituer un book.

Quand j’ai vu que mon background en retouche me permettrait de faire des miracles, j’ai décidé d’investir dans du matériel pro car j’ai toujours été fasciné par le luxe, je ne voulais pas rester non-expert dans ce domaine car quand je fais un job, j’aime que ce soit parfait. Regardez d’ailleurs, mon matériel photo actuel ici =>

J’ai été à l’essai dans une très grande agence immobilière de la Côte d’Azur, Engel & Völkers agence de Cannes dans un premier temps. Je leur ai dit : “Prenez-moi à l’essai. Si le résultat n’est pas bon, vous ne me paierez pas !” Tout fier de mon nouveau matériel investi, je savais que j’allais m’éclater avec le 5d Mark III de Canon, un 85mm 1.2 et le 17mm à décentrement de Canon. Tout avait été acheté à crédit ! J’ai fait le reportage et ça a convenu. J’ai négocié un contrat de 10 biens à 190€ HT chacun.

Voilà mon parcours. Si je l’ai fait en venant d’un autre milieu et d’un autre métier, vous pouvez le faire aussi.
IL FAUT SE FORMER AVANT DE SE LANCER AVEC LES MEILLEURS CONSEILS.

J’ai pu pénétrer dans un milieu magique avec des baraques hallucinantes de plusieurs millions d’euros. Mais j’ai eu de la chance car la première villa que je devais photographier pour Engel & Völkers n’était autre que celle imaginée par l’architecte d’intérieur qui me fait travailler encore depuis sur tous ses projets ! Comme il a beaucoup de talent et est un fin connaisseur en Art et en peinture (c’est un ancien peintre professionnel reconverti dans l’immobilier de luxe) nous avons sympathisé et sommes devenus amis.

Et si vous avez un niveau plus avancé en photo que le mien lorsque j’ai commencé, vous réussirez. Si vous n’avez pas l’ambition d’aller dans le domaine du luxe car les investissements sont conséquents et le niveau d’exigence très élevé, rien ne vous empêche de rester dans l’immobilier traditionnel, en toute sécurité, sans perdre votre emploi, pour quelques heures par mois vous gagnerez 200, 500 ou 1000€ de plus !

2 réflexions au sujet de « Devenez photographe immobilier et gagnez 300€, 500€ à 1000€ de plus par mois en gardant votre travail principal, c’est possible ! »

  1. Ping : Nouveau PC spécialement assemblé pour le montage vidéo ! |

  2. Ping : News sur le Guide de la photographie immobilière |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *