Gustav Mahler – Adagietto from Symphony no. 5 par Herbert Von Karajan

Comme je travaillais sur un reportage j’écoutais l’Adagietto de la Symphonie N°5 de Mahler. Ne vous fiez pas à l’image utilisée pour illustrer la vidéo de Youtube car vous allez entendre là une pure merveille. Pour les plus impatients, l’intensité de l’oeuvre commence vraiment à 2’20 mais les puristes considéreront que tout ce qui précède amène les crescendos et les diminuendos voulus par le compositeur.

J’ai choisi de vous partager cette version du grand Chef d’orchestre Daniel Barenboïm car j’ai été littéralement bouleversé par sa vision de l’oeuvre. Il est très étrange que je ne lui préfère pas la version de Herbert Von Karajan que je porte généralement aux nues mais je dois reconnaître que la version de Barenboïm est particulièrement poignante, le corps du son des violons est d’une grande et pure noblesse, il y a un mordant inégalé et des harmoniques d’une richesse infinie, très équilibrées aussi bien dans les aigus que dans les graves, sans parler des tempi qui confèrent à l’ensemble une sorte d’oeuvre d’art définitive et puissante, comme s’il n’était plus permis de créer une autre version que celle-ci. Que proposer d’autre du reste ?

Si à l’écoute de cet Adagietto vous ne ressentez strictement rien c’est que vous êtes probablement mort…

2 réflexions au sujet de « Gustav Mahler – Adagietto from Symphony no. 5 par Herbert Von Karajan »

  1. Labecot

    C’est beau. Mon grand-père écoutait beaucoup Mahler, je comprends pourquoi. Personnellement, j’écoute plus de rock progressif que de classique, où je préfère Beethoven, et mon instrument préféré est la clarinette, plus que le violon. 😉 🙂
    Merci pour le partage.

    Répondre
    1. Thierry Russo-Delattre Auteur de l’article

      Il est évident que le rock progressif n’a rien à voir avec Mahler mais c’est pas mal non plus, disons que c’est un autre trip, bien que la Grande Musique contienne, selon moi, une dimension, plus profonde.
      A bientôt et merci de suivre le blog.
      Thierry

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.